Un essaim de tremblements de terre sous la faille de San Andreas rend les scientifiques nerveux

Selon le Daily Mail, 134 tremblements de terre ont durement frappé un tronçon de trois milles autour du comté de Monterey sur la faille de San Andreas au cours de la dernière semaine – un rythme qui rend les sismologues nerveux.

La faille de San Andreas s’étend sur 750 miles du nord au sud à travers la côte californienne, formant la limite de la plaque Pacifique et de la plaque nord-américaine.

Parmi ces tremblements de terre, 17 étaient plus forts que 2,5 et 6 d’entre eux étaient plus forts que 3,0. Et les experts de l’USGS préviennent que d’autres secousses sont attendues dans les prochaines semaines.

Les rumeurs amplifient les craintes soulevées la semaine dernière que le ‘Big One’ – le tremblement mythique représenté dans le film ‘San Andreas’ – pourrait être sur le point de frapper. Dans un autre signe d’une catastrophe imminente, dix «mini-séismes» ont frappé la même région la semaine dernière. Cet essaim comprenait un séisme de magnitude 4,6 qui a été ressenti à San Francisco, à plus de 90 miles.

« Cette séquence a été très productive », a déclaré Ole Kaven, un sismologue du US Geological Survey.

« Nous pensons qu’il y aura des répliques de magnitude 2 à 3 pendant au moins quelques semaines », a-t-il dit.

Heureusement, personne n’a été blessé dans la série de séismes.

L’essaim de la semaine dernière a frappé le comté de Monterey en Californie lundi à 11h31 HE et à environ 13 miles au nord-est de Gonzales, près de Salinas.

Cela augmente considérablement la probabilité d’un séisme majeur en Californie, au moins temporairement, les experts ont affirmé.

Lire aussi :  «50 Mn Inside – Spécial Johnny» enregistré avant la mort de l'artiste: l'émission qui choque les fans !

Le séisme initial de magnitude 4,6 a été suivi de neuf répliques plus petites.

Selon Annemarie Baltay, une sismologue de l’US Geological Survey à Menlo Park, la plus grande des secousses a atteint la magnitude 2,8.

Le séisme s’est produit à une profondeur d’environ 4 milles directement au sommet de la faille, à proximité d’une région où la faille de Calaveras se détache.

Les experts ont déjà averti que toute activité sur la ligne de fracture serait préoccupante.

« Chaque fois qu’il y a une activité sismique significative dans le voisinage de la faille de San Andreas, nous, les sismologues, sommes nerveux », a déclaré Thomas Jordan, directeur du Southern California Earthquake Center, d’après le Daily Mail.*

Source : Zero Hedge

commentaires

laissez un commentaire