Images : Les objets les plus inattendus jamais découverts dans les entrailles des requins.

le

Existe-t-il un objet que les requins, omnivores par nature, refuseraient de manger? Un être vivant, du métal ou leur congénère, leur menu est diversifié. Mais certains «objets» réussissent parfois à sortir indemnes des entrailles de ces monstres. Voici une petite sélection des découvertes les plus surprenantes faites à l’intérieur des requins.

On ne souhaiterait à personne de tomber sur des requins en plein océan: les histoires fantastiques sur leurs attaques effrayent les plus résistants. Les requins sont omnivores et les objets déjà découverts dans les estomacs de certains en apportent la confirmation, si besoin était.Des morceaux de chair humaine

Un bras humain tatoué

En 1935, à Sydney, une découverte macabre a été faite: un bras humain tatoué a été retrouvé dans l’estomac d’un requin, dévoré par un congénère, plus grand. Selon les résultats de l’expertise qui a alors été conduite, ce bras appartenait à un certain James [Jim] Smith qui avait été tué et jeté à la mer et que le requin avait par la suite dévoré, d’après The Times.

Des pieds

Des pieds d’homme chaussés de bottines ont été découverts en 1887 à l’intérieur d’un requin retrouvé au large de la ville de Fiume. On ignore où étaient passées les autres parties du corps, selon The Times.

Une garde-robe complète

Un requin-tigre repêché en 2001 à proximité de l’Australie contenait un «bagage» important. Les pêcheurs ont découvert dans ses entrailles 47 boutons, neuf chaussures, trois ceintures en cuir, sept pantalons, selon The Times. Bref, tout ce qui restait des hommes mangés par le monstre.

Lire aussi :  Des «serpents de mer» mutants à l’assaut de la péninsule Tchouktche.

Un autre requin

On connaît plusieurs cas de cannibalisme chez les requins. En guise d’exemple, un cas survenu en 2013 dans la Delaware Valley aux États-Unis.

«Les requins mangent tout, parfois même des espèces différentes de requins», a commenté à la station de télévision américain NBC10 l’océanographe Matthew Oliver.

D’autres animaux

Une oie

En 1862, une oie a été découverte dans l’estomac d’un requin. Le plus probable est que la force d’une tempête l’a balayée vers la mer. La matricule attachée à une de ses pattes a permis de retrouver son propriétaire qui… n’a pas tardé à manger l’oie, selon The Times. Ironie du sort…

Un renne

Un renne entier a été également découvert à l’intérieur d’un requin du Groenland, selon le Daily Mail.Une tortue vivante

En 1922, une tortue a été retrouvée vivante dans les entrailles d’un requin. Elle a été baptisée Ionna et ensuite placée dans un aquarium new-yorkais, selon The Times.

Une vidéo-caméra

À chaque fois qu’on filme un requin sous l’eau, on perd une ou deux caméras, selon le site Bustle.com. Voici un requin-tigre curieux qui avale une caméra alors qu’elle filme encore en proposant aux spectateurs d’observer de plus près la gueule du plus dangereux des animaux marins.

 

Un boulet de canon

Un boulet de canon de 6 livres a été découvert dans l’estomac d’un requin en 1823. Selon les spécialistes, il avait été attaché au corps d’un homme pour qu’il touche le plus vite possible le fond. Quant au requin, il a mangé et l’homme et le boulet de canon, selon The Times.

Lire aussi :  Un trou noir gigantesque rend les scientifiques perplexes

Pilules contraceptives

Selon les informations du ReefQuest Centre for Shark Research, une boîte entière de pilules contraceptives a été un jour découverte à l’intérieur d’un requin-tigre.

Un trésor de pièces

Les entrailles d’un requin repêché contenaient une collection entière de pièces. Il s’est trouvé par la suite qu’un pêcheur utilisait de petites pièces au lieu d’hameçons. Le requin avait pris l’habitude de manger et les turluttes et les pièces, selon The Times.

commentaires

laissez un commentaire