Ils nous volent nos salaires. Tout ce qui ne va pas au travail va au capital.

le

commentaires

laissez un commentaire

Lire aussi :  Ravagée par le chômage, Détroit mise sur une alimentation locale, collaborative… et gratuite !