Des millions de résidents de Tokyo se préparent à des exercices d’évacuation simulant une attaque nucléaire nord-coréenne contre la capitale japonaise

le

Des millions de résidents de Tokyo se préparent à des exercices d’évacuation simulant une attaque nucléaire nord-coréenne contre la capitale japonaise

Les gouvernements national et municipal doivent effectuer une série d’exercices entre janvier et mars pour se préparer à une attaque potentielle sur Tokyo, a rapporté le journal Sankei Shimbun, la première fois qu’une grande ville japonaise se prépare à une attaque simulée.

Au cours des derniers mois, les villes faisant face à la péninsule coréenne ont procédé à des exercices similaires et les résidents ont reçu l’ordre de chercher un abri en réponse aux sirènes annonçant une frappe imminente de missile.
Mais le gouvernement japonais a jusqu’ici résisté aux appels pour que les grandes villes effectuent des exercices similaires au motif qu’elles alarmeraient le public.
Shinzo Abe, le Premier ministre, a également appelé les gouvernements locaux à travers le pays à identifier les installations souterraines ou les bâtiments qui sont suffisamment robustes pour résister à une attaque par missile et à désigner ces installations comme des abris.
La détérioration des relations de la Corée du Nord avec les pays environnants et les progrès du régime dans le domaine des armes nucléaires et des systèmes de missiles font penser au Japon que les exercices d’évacuation sont une précaution prudente.
“Je crois que la menace est très réelle et que la guerre pourrait éclater à tout moment”, a déclaré Ken Kato, un militant des droits de l’homme qui vit à Tokyo. Près de 9,3 millions de personnes vivent dans la ville et des millions d’autres se rendent chaque jour dans la métropole pour travailler.
“Je crois aussi que la personne japonaise moyenne ne veut pas penser au pire des cas parce que c’est tout simplement trop désagréable, mais nous ne pouvons pas garder la tête dans le sable”, a-t-il déclaré au Telegraph.
«Les exercices d’évacuation sont une précaution raisonnable qui permettrait de minimiser les pertes, de la même manière que nous pratiquons ce qu’il faut faire en cas de séisme majeur», a-t-il déclaré.
Source:

http://www.telegraph.co.uk/news/2017/12/05/threat-real-millions-tokyo-take-part-north-korean-nuclear-attack/

commentaires

laissez un commentaire

Lire aussi :  Tuer l’Afrique et faire croire qu’on l’aide...