Une médaillée d’or meurt du cancer du col de l’utérus, pourtant vaccinée avec le vaccin contre le cancer du col de l’utérus…

 

C’est avec le coeur lourd que nous annonçons que la rameuse Australienne, médaillée olympique des Jeux de Londres, Sarah Tait, est décédée après avoir combattu un cancer cancer du col de l’utérus – elle n’avait que 33 ans.
Son mari et entraîneur national Bill lui a survécu avec leurs deux enfants.
Elle avait reçu le vaccin contre le cancer du col de l’utérus et a fait de la chimiothérapie, mais malheureusement elle est partie beaucoup trop jeune.

De l’article des Yahoo News :

« Je ne pensais pas que ma vie ressemblerait à ça, à ce stade.

J’ai eu le vaccin contre le cancer du col utérin lorsque j’étais plus jeune. J’ai eu des frottis régulièrement toute ma vie, et le plus récent en décembre, ne présentait aucun problème. Déclare Tait. »
Je cite le site de CBS directement :

« Les femmes qui reçoivent le vaccin contre le papillomavirus humain sont plus susceptibles d’être infectées par certaines souches à haut risque du virus que les femmes qui ne reçoivent pas le vaccin, selon une nouvelle étude. » – CBS NEWS < cliquez ici et voyez le lien de cbs en bas de page pour ceux qui ont besoin de la source.

Je suis contacté par des femmes (ou leurs mères) qui ont contracté le VPH (virus du papillome humain) après la vaccination (même les 3 injections). Merck dit maintenant que pour le Gardasil, il y a une solution, et c’est justement une autre injection, mais certains sont sceptiques.

Née et élevée à Perth (Australie), Tait, qui était le capitaine de l’équipe d’aviron d’Australie aux Jeux Olympiques de Pékin a été diagnostiquée du cancer du col de l’utérus en mars 2013. Avant  son diagnostic, elle était en bonne santé. Le diagnostic l’a choquée ainsi que son mari, et ils ont déclaré au journal The West Australian, « Cela a été un cataclysme. »

Tait a remporté une médaille d’or et une médaille d’argent aux championnats du monde d’aviron 2005, ainsi qu’une médaille de bronze dans la même compétition en 2011. Elle a remporté sa médaille d’argent aux JO de 2012 pour le double féminin.

Et aussi de Yahoo News :

Lire aussi :  Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur | Elisabeth GRIMAUD | TEDxRoanne

« en 2013 Bill a dit au journal ‘The West Australian’ qu’il se sentait terrassé par le diagnostic.

Elle (Sarah) n’a jamais rien fait qui puisse le provoquer, a-t-il dit. »

Rob Scott, Président de l’Aviron Australien, a déclaré que Sarah Tait était un modèle pour tous les athlètes et se souvient d’elle comme d’une personne déterminée et passionnée par son sport en soulignant qu’elle nous manquera.

Notre coeur va à son mari et ses enfants. Nous vous tiendrons au courant dès que plus d’informations seront disponibles sur cette histoire au sujet d’une véritable héroïne pour beaucoup.

Source: Healthnutnews.com
Traduction: Sante-nutrition

commentaires

laissez un commentaire